7 symptômes de l’endométriose, vous devez savoir sur

l’

endométriose survient chez les femmes en âge de procréer et peut même se manifester après qu’une femme a eu sa première menstruation. Les symptômes les plus graves apparaissent entre 25 et 35 ans. La maladie n’a pas de guérison, mais certains traitements peuvent améliorer la qualité de vie. Aujourd’hui, nous allons parler de divers symptômes de l’endométriose que vous devez connaître.

L’ exercice physique et le maintien d’une alimentation saine sont nécessaires pour s’assurer que les procédures médicales fonctionnent efficacement. En plus d’une excroissance dans les tissus et les zones environnantes de l’utérus, l’endométriose présente également d’autres symptômes qui peuvent indiquer qu’il est temps de consulter votre gynécologue.

Menstruations très douloureuses

Dans de nombreux cas, des crampes anormalement douloureuses pendant la période sont un symptôme précoce de l’endométriose. Dans l’endométriose, les cellules de la muqueuse utérine peuvent également être trouvées à l’extérieur de l’utérus et près des ovaires, de la vessie ou des intestins.

Lorsque vous obtenez vos règles et vous débarrasser de l’intérieur de l’utérus, il est déplacé par voie vaginale. Les femmes qui ont l’endométriose éprouvent des saignements et une inflammation où les cellules de l’endomètre sont trouvées, créant encore plus de douleur. Parfois, la douleur n’a pas de cause claire. Mention douleurs font malheureusement partie de la vie pour les femmes, mais faites attention à savoir si vous ressentez plus de douleur que d’habitude.

Décrivez vos symptômes à votre gynécologue pour analyser la cause afin que celui-ci puisse vous guider vers le meilleur traitement.

Douleur dans les rapports sexuels

Puisque l’endométriose peut avoir un effet sur divers organes dans la région pelvienne, le contact sexuel avec la zone enflammée peut faire mal. Il y a peu de femmes qui connaissent ce symptôme, et elles ont plutôt peur que quelque chose d’autre ne leur soit pas quand elles sont blessées.

Rappelez-vous que le sexe est destiné à vous donner du plaisir — jamais de la douleur. Si vous ressentez de la douleur, c’est parce que c’est quelque chose qui n’est pas juste. Peu de femmes, cependant, parviennent à l’attribuer à l’endométriose. Comment peut-on savoir si elle est vraiment liée à cette maladie ? Comment peut-on savoir si les inconvénients ne sont pas normaux ?

Certaines caractéristiques de la douleur associée à l’endométriose sont :

  • Douleur cyclique
  • Douleur forte
  • La douleur s’aggrave progressivement
  • C’ est similaire à la douleur que l’on ressent pendant la période
  • Comprimés de douleur commune n’aident pas

L’ infertilité est un symptôme de l’endométriose

Un autre petit symptôme perceptible de l’endométriose est qu’il peut le rendre difficile à concevoir. Plusieurs femmes qui sont infertiles trouvent qu’elles ont une endométriose. L’ inflammation chronique du bassin peut empêcher l’embryon de se replanter dans s.

Vous devez être patient et beaucoup de maîtrise de soi. Assurez-vous de voir votre gynécologue et suivez toutes les instructions qu’il vous donne en termes de médicaments.

Les problèmes intestinaux et la douleur pendant la période

En raison de l’endroit où l’intestin est assis par rapport à votre bassin, il est souvent affecté par l’endométriose. Pendant la période, la lésion de l’endomètre sur vos intestins peut provoquer une inflammation et de la douleur, ainsi que les symptômes suivants :

  • Gaz
  • Fendures
  • Des crampes très fortes
  • Fèces sanglantes
  • Dans les cas graves, la constipation

Si vous détectez l’un de ces symptômes, consultez un médecin immédiatement.

Miction douloureuse

Comme vos intestins, la vessie se trouve également dans la zone affectée par l’endométriose. Vous pouvez ressentir plus de douleur en urinant ou même en détectant du sang dans votre urine. Dans les cas graves, l’endométriose peut mettre en danger l’uretère, celui qui jaillit l’urine des reins à votre vessie, et qui, à son tour, peut même affecter vos reins.

Douleur chronique dans le bassin

Comme nous l’avons expliqué au début, les symptômes de l’endométriose peuvent impliquer plusieurs organes dans la région pelvienne et se développer au cours de plusieurs années. Au fur et à mesure que le temps passe, vous pouvez ressentir une douleur continue, pas seulement lorsque vous avez vos règles .

Cette affection est connue sous le nom de douleur chronique dans votre bassin et elle peut avoir un impact sérieux sur votre qualité de vie.

Faites attention aux symptômes de l’endométriose

Enfin, ne laissez pas pour demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui. Si vous détectez l’un de ces symptômes d’endométriose, faites confiance à vos instincts et demandez un traitement. Si vous attendez trop longtemps, vous constaterez peut-être que cela vient entre vous et votre vie quotidienne. Il est constamment recherché sur cette condition, et il y a de l’aide à avoir.

De plus, cela peut compromettre votre santé future si vous n’écoutez pas ce que votre corps essaie de vous dire. Ne vous contentez pas de traiter uniquement la douleur et l’inconfort initiaux.

Il est préférable d’ attaquer le vrai problème en premier lieu et de faire tout ce que vous pouvez pour ne pas empirer.

si vous n’avez pas d’endométriose, vous avez probablement beaucoup de mal à comprendre l’énorme douleur et les problèmes que la maladie apporte. . »

Enregistrer

Enregistrer